Retour

Notre voyage a commencé le 28 juillet 2011 et s'est terminé un an plus tard, le 28 juillet 2012.
Afin d'être informé de nos nouveaux articles, enregistrez-vous à "Follow by e-mail" au bas de la colonne de droite.

jeudi 20 octobre 2011

Adios Argentina !

Nous embarquons sur un énorme et rassurant catamaran, malgré un lac démonté dû au vent toujours aussi fort. Les premiers icebergs apparaissent. Ils peuvent dériver sur plus de 100 km et la partie que l’on voit représente environ 10 à 15 % du volume total, c’est à dire, imagé, seulement la tête.
Nous passons la Boca del Diablo, la bouche du diable, passage le plus étroit de la navigation, en plus, encombré par un gros iceberg, le capitaine s’en sort bien. Les stewards distribuent des sacs à vomir, les vagues se jettent sur nos vitres alors que nous sommes sur le pont supérieur !!! Nous prenons l’air frais, mais impossible d’accéder à la terrasse sans imper. Nous naviguons au plus près de la montagne pour s’abriter du vent.

Le canal du glacier Upsala apparaît et là, le lac est calme, ouf !!! Nous le remontons jusqu’à la barre d’icebergs qui bloque l’accès. Le front du glacier Upsala est à quinze kilomètres en amont et à cet endroit le lac est profond de 700 mètres. Le glacier flotte et la pression de l’eau détache d’énormes blocs de glace, c’est pourquoi le canal est toujours encombré. Ils sont là, obstruant la navigation, blancs et bleus, en forme de sous marins ou d’ours polaires. Le lac est gris à cause de tous les sédiments que les icebergs transportent. Ce glacier a reculé de 7 km en 20 ans.

On redescend ce canal pour s’engouffrer dans celui du Spegazzini, pour découvrir deux petits glaciers qui ont eux aussi reculé énormément ces dernières années, et au bout du fjord, le glacier Spegazzini, le plus haut du parc, entre 80 et 130 mètres au dessus de l’eau. Très impressionnant, beaucoup de crevasses bleues mises en valeur par la couleur noire de la montagne.

Cap sur le glacier Perito Moreno, du nom de l’expert Moreno, pour deux heures de sieste, pardon de navigation. Déjà de loin, à 10 km, nous distinguons sa masse qui bloque le canal. 3 km de large pour sa face nord. Sa superficie est de 257 km2, soit la grandeur de Buenos Aires. Nous sommes à 400 mètres de lui. Sur les terrasses et les ponts, 300 personnes, pas de bruit, sauf le vent. On entend les clics-clacs des appareils photos, et on écoute tous le glacier qui craque. C’est impressionnant, on lève la tête, la barre est vertigineuse, la masse est puissante, les bleus sont surréalistes. Des petits blocs se détachent et provoquent jets d’eau et roulements de tambours. Nous n’arrivons pas à imaginer le spectacle que peuvent faire, d’énormes blocs de glace tombant dans l’eau. La vue depuis le bateau est plus impressionnante que celle d’hier où nous étions à côté sur la terre. Beaucoup de respect pour cette nature entière.

En partant, nous souhaitons à tout le parc, une longue vie de neige et de glace, en espérant que les générations futures pourront elles aussi profitez de ces lieux magiques.

Demain, nous allons quitter l’Argentine, depuis plus d’un mois, nous collectionnons les bons souvenirs, les images époustouflantes de beauté et les rencontres riches.
Le nord-est est chaleureux, accueillant, coloré, authentique avec ses guachos,
Buenos-Aires, animée, ouverte sur le monde, multi-culturelle, riche en histoire malgré sa jeunesse, captivante grâce à Fernando qui nous a fait apprécier sa ville,,
la Péninsule de Valdès et ses animaux fascinants, sauvages, et sa nature préservée,
et la Patagonie, majestueuse et grandiose avec ses lacs et ses glaciers, son immensité et son vent.

N’hésitez plus à venir découvrir cet immense pays, l’Argentine est assez variée pour tous vous satisfaire. Demandez à Altiplano de vous préparer un circuit (alors hop un peu de pub, ils le méritent tous à Annecy et à Salta)
http://www.altiplano.org/  
et pour nous suivre sur leur site : http://www.altiplano-voyage-amerique-latine.com/actu-altiplano/155-suivez-le-tour-du-monde-des-globe-trotters-altiplano

Demain, nous prenons la route en direction du Parc National Paine au Chili, mais vous le savez, cela sera une autre histoire.

Les photos du 16 octobre " El Chalten " sont disponibles sur : http://crazyappfactory.com/worldwide/index.php/16-Octobre
Les photos du 17 octobre " Fitz Roy " sont disponibles sur : http://crazyappfactory.com/worldwide/index.php/17-Octobre 
Les photos du 18 octobre " Vent à El Chalten " sont disponibles sur : http://crazyappfactory.com/worldwide/index.php/18-Octobre
Les photos du 19 octobre " Glacier Perito Moreno " sont disponibles sur : http://crazyappfactory.com/worldwide/index.php/19-Octobre 
Et enfin les photos d'aujourd'hui sont disponibles sur : http://crazyappfactory.com/worldwide/index.php/20-Octobre

Et oui !! Notre retard a été rattrapé !!

2 commentaires:

MovieCollector a dit…

ça y est, je viens de mettre votre blog dans mes favoris et j'aurai un plaisir certain à vous lire régulièrement. L'estancia Nibepo Aike restera un des mes plus beaux souvenirs de voyage.

Bonne route à vous quatre,
Elsa du "trio parisien-toulousain"

Anonyme a dit…

salut
quand je lis le passage du lac mouvementé, j'ai aussi besoin d'un sac.
une verveine et au lit
bisous
stéphanie and co